Back to bottom

Lancement de la Saison 4 de l’Impulseur

Comme le veut désormais la tradition, la saison 4 de l’Impulseur, l’accélérateur de projet de la CCI, a commencé en cette mi-septembre 2018 par  un after work convivial dans les locaux de la CCI.

Les objectifs de ce premier événement sont nombreux :

  • Découvrir l’ensemble du parcours,
  • Présenter les équipes de la CCI qui animent le projet
  • Faire connaissance entre entreprises

Les collaborateurs de la  CCI Touraine ont rappelé que l’ambition de l’Impulseur était de concrétiser les projets en cours,  parfois depuis des semaines, des mois, des années. Ils précisent les différentes phases :

Étudier les projets  sous toutes leurs coutures, déterminer s’ils sont souhaitables, rentables, réalistes.

S’ils sont réalistes, quelle est la meilleure façon de procéder, pour avoir le meilleur retour sur investissement.

S’ils ne sont pas réalistes, ou pas complètement en face du marché, ou pas assez rentables, comment les faire évoluer.

Et si après avoir tout envisagé, c’est rare mais cela peut arriver, on conclut qu’on ne peut vraiment pas en faire quelque chose de rentable, … il vaut mieux mettre un « NO GO » définitif, et concentrer son énergie sur autre chose, pour faire naitre un nouveau projet. En effet, il est préférable d’abandonner un mauvais projet avant d’y avoir consacré trop de moyens.

Pour atteindre ce résultat, la CCI Touraine  propose :

  • Un parcours volontairement rythmé et cadencé
  • Une approche collective favorisant l’émulation et les échanges
  • Des business tests réguliers pour challenger chaque projet
  • Un suivi individuel / personnalisé en toute confidentialité
  • Du travail personnel entre chaque atelier
  • Une méthode et des outils opérationnels
  • Des intervenants experts

 

Les mois qui viennent vont être intenses pour les 21 entreprises impulsées  de tous secteurs d’activité : industrie, services, mais aussi tourisme, alimentaire ou commerce.
A noter cette année, l’intégration d’entreprises agricoles, grâce à l’implication de notre partenaire la Chambre d’Agriculture.

0 Comments

Retour aux actualités
Back to Top